Right To Play au Sénégal

Right To Play lancera ses activités au Sénégal en 2022 en réponse aux besoins identifiés pour des programmes d'autonomisation des jeunes dans le pays, en particulier ceux destinés aux filles.

Pour relever les défis auxquels sont confrontés les jeunes au Sénégal, Right To Play a développé le programme « Renforcement des Capacités des filles par le Sport et le Jeu (RECAF-Jeu) », qui utilisera le pouvoir du sport et du jeu pour promouvoir l'égalité des genres et les droits des adolescentes et des jeunes femmes dans le pays. Le programme vise à donner aux filles les moyens de devenir des acteurs du changement dans leur vie et dans leur communauté.

Cette initiative novatrice menée par Right To Play et financée par le gouvernement canadien par l'intermédiaire d'Affaires mondiales Canada, sera mise en œuvre dans plusieurs régions du Sénégal afin de renforcer les compétences de vie des adolescentes, de s'attaquer aux principaux problèmes de droits de la personne comme la violence sexuelle et basée sur le genre et d'offrir aux filles et aux jeunes femmes la possibilité s’investir dans des activités sportives. Le projet sera mis en œuvre en partenariat avec la Liverpool Football Club Foundation.

About Us page timeline - 2021 - Senegal (1).jpg
Les défis auxquels sont confrontées les filles au Sénégal

Au Sénégal, les filles sont confrontées à des obstacles disproportionnés pour achever leur éducation, se construire une carrière et réaliser leurs rêves. Les mariages et grossesses précoces et les pressions sociales qui en découlent obligent beaucoup de filles à quitter l'école. De plus, les filles assument une charge inégale de tâches ménagères et familiales, ce qui rend plus difficile le suivi du travail scolaire et limite leurs options lorsque vient le moment d'entrer dans la vie active.

Les pratiques traditionnelles néfastes, telles que les mutilations génitales féminines (MGF), sont encore courantes dans certaines régions et constituent un risque sérieux pour la santé et les opportunités des filles.

  • 23 % des femmes et des filles âgées de 15 à 49 ans ont subi des mutilations génitales féminines.
  • En 2015, près de deux filles sur cinq au Sénégal (38%) étaient déjà mariées à l'âge de 18 ans.
  • 68% des femmes et des filles âgées de 15 à 49 ans pensent que la violence conjugale est justifiée pour certaines raisons telles que brûler de la nourriture, être en désaccord avec le conjoint ou refuser d'avoir des rapports sexuels.

L'élimination des obstacles et des discriminations auxquels les filles sont confrontées nécessite l'implication de la communauté. En s'engageant auprès des parents et tuteurs, des leaders communautaires et des autres parties prenantes ainsi qu’en travaillant directement avec les jeunes, Right To Play contribuera à changer les attitudes et les comportements et à promouvoir des opportunités pour les filles au Sénégal.


"Il y a trop de filles au Sénégal qui n'ont tout simplement pas la chance de réaliser leurs rêves et leur potentiel parce qu'elles sont des filles. Notre société entière est perdante lorsque cette inégalité existe. Nous nous sommes engagés à les aider à revendiquer leur droit à l'éducation et à l'avenir, afin qu'elles puissent changer l'histoire des filles. Nous allons utiliser le sport et le jeu comme outil."

- Michel Diatta, chef de bureau, Right To Play Sénégal


Utiliser le sport pour promouvoir l'égalité des genres

Right To Play utilise le sport pour le développement afin d'aider les enfants à surmonter l'adversité. Nos programmes créent un espace sûr où les enfants peuvent s'engager et interagir, briser les barrières sociales complexes et promouvoir l'inclusion et l'acceptation des autres. Le jeu fournit une plateforme pour le développement personnel à long terme.

Le projet RECAF-Jeu utilisera le sport et le jeu comme une forme d'apprentissage par l'expérience pour aider plus de 10 000 adolescents sénégalais à développer leur leadership, leur communication et leur estime de soi. Le projet soutiendra également le renforcement de l'autonomie des filles et la masculinité positive des garçons et s'engagera avec les communautés pour combattre les pratiques traditionnelles néfastes et les normes sociales négatives qui ont un impact sur les filles et les garçons.

Senegal - Country Pages - Image 2 - Web.jpg

Grâce à ce projet, nous toucherons 10 000 jeunes, 600 entraîneurs et 89 000 membres de la communauté dans les régions de Sédhiou et de Ziguinchor avec des activités sportives et ludiques pour donner aux filles les moyens de revendiquer leurs droits, encourager une masculinité positive chez les garçons, renforcer l'action des familles et des communautés en faveur de l'égalité des sexes et appuyer les institutions clés pour qu'elles défendent les droits des filles et des jeunes femmes. Nous collaborerons également à l'élaboration d'une feuille de route nationale qui fera progresser l'égalité des genres dans et par le sport.

RESTEZ CONNECTÉS AUX ENFANTS AU SÉNÉGAL

Global - Country Pages sign up form

 


Right To Play gratefully acknowledges the support of all of its financial and technical partners. Funding for our programs in Senegal comes from the Government of Canada through Global Affairs Canada, and will be implemented in partnership with the Liverpool Football Club Foundation.

GAC partners-partenaires-colors-en.png - Global Affairs Canada