LIBAN

Nous aidons les enfants à s’élever depuis 2006

Au cours des 30 dernières années, le Liban a connu des épisodes de guerre civile et de violence entre factions, en plus d’un afflux de réfugiés, d’abord de Palestine, puis d’Irak et plus récemment de Syrie. Actuellement, le Liban accueille 1,8 million de réfugiés, dont au moins la moitié ont moins de 18 ans.

Dans plusieurs écoles des communautés défavorisées ou qui accueillent des réfugiés, l’éducation est de base et les salles de classe sont surpeuplées. Le manque de formation des enseignants, les méthodes d’enseignement inefficaces et les milieux d’apprentissage dangereux ont un impact sur la qualité de l’éducation, ce qui entraîne un taux d’abandon élevé.

Right To Play a commencé à livrer des programmes au Liban en 2006 pour soutenir les communautés où ces défis sont exacerbés par le grand nombre de réfugiés. Plusieurs enfants avec lesquels nous travaillons sont marqués par les conflits et leurs progrès ont été limités par un manque d’éducation de qualité.

Nous travaillons pour améliorer l’accès des enfants à un apprentissage et à une éducation de qualité dans les communautés touchées par le conflit, et leur offrir des espaces d’apprentissage sûrs et protecteurs, en plus d’un soutien psychosocial. Nous utilisons le jeu sous toutes ses formes pour améliorer la qualité de l’éducation, créer des communautés paisibles, promouvoir la participation des filles et donner aux jeunes les compétences nécessaires pour un avenir productif.

  • Our Reach

    Portée : 25 792

    Enseignants formés : 992

Global - Country Pages sign up form

 


Right To Play follows a robust partnership model, working with institutional partners such as the Ministry of Education and Higher Education, the Ministry of Social Affairs and the United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East (UNRWA) to promote positive educational outcomes, psychosocial wellbeing, physical health and critical life skills.

Right To Play programs in Lebanon are also supported by Asics, the Ministry of Foreign Affairs of the Netherlands, the German Federal Ministry for Economic Cooperation and Development, NORAD, the Silk Road Foundation, and supporters like you.