Le programme Promotion de l’acquisition de compétences essentielles chez les jeunes Autochtones (PLAY) de Right To Play établit un partenariat avec des communautés autochtones et des organisations urbaines pour former des mentors communautaires recrutés localement pour animer chaque semaine des programmes axés sur le jeu qui visent à promouvoir le mode de vie sain, les relations saines, l’éducation et l’employabilité. Les mentors communautaires sont formés et appuyés par le personnel de Right To Play pour concevoir des programmes adaptés aux besoins individuels de leur communauté. Depuis 2010, le programme PLAY est passé d’une collaboration avec deux partenaires à plus de 85 situés en Ontario, au Manitoba, en Alberta et en Colombie-Britannique, atteignant plus de 6 000 enfants et jeunes l’an dernier.

Comment PLAY fonctionne-t-il?
PLAY youth worker
Embauche d’intervenants jeunesse locaux
Les partenaires de PLAY embauchent un mentor communautaire local avec un soutien salarial 50/50 de PLAY.
PLAY youth worker
Formation et soutien
Right To Play conçoit et offre de la formation, des ressources de programme et de l’accompagnement tout au long de l’année.
PLAY youth
Programmes pour les enfants et les jeunes
Les enfants et les jeunes dirigent et participent à des programmes hebdomadaires qui établissent des liens sains avec leurs pairs et leur communauté.
« Le partenariat Right To Play a non seulement fait une différence dans notre capacité d’offrir des activités à nos jeunes, mais il leur a aussi donné les moyens d’organiser leurs activités de façon autonome. »
Où jouons-nous?
PLAY map
À quel besoin le programme play répond-il?

Pour des mesures comme la sécurité humaine, l’éducation et le niveau de vie, le Canada se classe au 10e rang mondial selon l’indice du développement humain des Nations Unies de 2016. En raison des effets continus de la colonisation et des pensionnats, le Canada se classe au 63e rang lorsque les peuples autochtones sont pris en compte. Cette baisse est causée par les inégalités auxquelles les peuples autochtones font plus souvent face que la plupart des Canadiens non autochtones, comme la pauvreté, les logements insalubres, l’insécurité alimentaire et les obstacles aux possibilités d’éducation et d’emploi. Les enfants et les jeunes autochtones sont particulièrement touchés.

En tant que force motrice de leurs familles et de leurs communautés, nous savons que cette génération d’enfants et de jeunes autochtones possède les connaissances et le potentiel nécessaires pour défier ces disparités et créer des changements positifs. Nous avons vu des enfants et des jeunes prendre leur vie en main et devenir des leaders pour leurs pairs et leurs communautés. Ensemble, nous pouvons aider ces jeunes à s’élever en leur offrant ce qui suit :

  • Espaces de jeux communautaires
  • Acquisition de compétences essentielles
  • Alimentation saine
  • Activités inclusives
  • Possibilités de leadership
  • Modèles à suivre positifs
  • Liens avec leur communauté
  • Célébration de leur diversité culturelle
« Right To Play a fait ressortir le leader en moi, et continue à m’aider à faire ressortir le leader chez les autres. »
Portée du programme

Le programme PLAY s’efforce d’apporter des changements positifs dans quatre domaines importants des compétences de vie essentielles qui ont été définis dans le cadre de partenariats communautaires : santé, éducation, relations saines et employabilité.

PLAY youth
Santé
96 % des communautés autochtones ayant des programmes axés sur la santé ont connu une croissance de l’activité physique. « Right To Play a rendu amusant d’en apprendre plus sur des sujets comme l’alimentation saine, le diabète, l’activité physique et la santé mentale. »
PLAY youth
Éducation
97 % des participants du programme après l’école de PLAY ont affirmé avoir hâte d’aller à l’école. « Right To Play a contribué à renforcer la confiance en soi, à améliorer l’assiduité et les relations avec les enseignants, et à motiver les enfants à rester à l’école. »
PLAY youth
Relations saines
91 % des participants du programme après l’école de PLAY et du programme leadership jeunesse se sentaient plus liés à leur communauté. « Depuis qu’ils participent au programme, ils sont plus résilients, ont de meilleures habiletés d’adaptation et de meilleures relations avec leurs pairs. »
PLAY youth
Employabilité
92 % des jeunes estiment que le fait de travailler comme employés du programme d’été sera avantageux pour leur recherche d’emploi future. « Right To Play a permis aux jeunes de vivre des expériences de travail et de mentorat, en plus d’améliorer leurs habiletés pour rédiger leur curriculum vitae et réussir une entrevue. »
Principes du programme

Chez Right To Play, nous reconnaissons qu’une recherche menée dans les communautés autochtones qui n’est ni consultative ni participative entraîne des difficultés. Cette raison et notre engagement envers la propriété communautaire nous motivent à respecter les principes PCAP dans nos pratiques de recherche et de collecte de données. Les principes PCAP des Premières nations comprennent la propriété, le contrôle, l’accès et la possession. Cela signifie que :

  • Nous ne recueillons que des données pertinentes et utiles pour les communautés avec lesquelles nous travaillons.
  • Nous mettons l’accent sur les données qualitatives et la narration d’histoires dans nos méthodes.
  • L’analyse des données et les données brutes sont partagées avec les communautés.
  • Toutes les communautés peuvent accéder librement à leurs données.
  • L’analyse des données est contextualisée autant que possible.
  • Nous obtenons le consentement éclairé de tous les participants à la recherche.
Mises à jour et rapports

Au cœur de notre travail au Canada se trouve une théorie du changement qui considère qu’un partenariat de collaboration entre Right To Play et les communautés, les écoles et les organisations locales est fondamental pour promouvoir le développement positif des enfants et des jeunes. Dans la perspective de 2020, nous travaillerons avec nos partenaires pour créer des espaces plus sécuritaires et plus d’occasions pour les jeunes de s’impliquer comme agents de changement dans leurs collectivités.

PLAY strat plan - 2018-2020

Pour en savoir plus, consultez notre dernier Bilan de l’année (en anglais) et le Rapport saisonnier du printemps (en anglais).

Supporteurs du programme PLAY

AÎNÉS ET GARDIENS DU SAVOIR

Bear Standing Tall, Onion Lake Cree Nation

Debra Trask, West Moberly

Ernie Sandy, Rama First Nation

Gerry Martin, Mattagami First Nation

Gloria McGregor, Whitefish River First Nation

MEMBRES DU CERCLE CONSULTATIF DE PLAY

Cynthia Wesley-Esquimaux, Lakehead University

Chief Duke Peltier, Wikwemikong Unceded Indian Reserve

Gillian Paul, OKT Law

Jody Alexander, Ottawa District School Board

Kaitlin Ritchie, OKT Law

Laura Arndt

DONATEURS

BC Ministry of Education

BC Ministry of Public Safety and Emergency Services

Bell Let's Talk

Bruce Power

Canadian Tire Jumpstart

The Catherine and Maxwell Meighen Foundation

Cenovus

CN

Daryl K. Seaman Hockey Fund at the Calgary Foundation

Edmonton Oilers Community Foundation

The Government of Canada

Great-West Life, London Life and Canada Life

The Harold E. Ballard Foundation

Hydro One

Indigenous Services Canada

Jays Care Foundation

KPMG Foundation

The Lawrence and Judith Tanenbaum Foundation

The London Community Foundation

Microsoft

Miziwe Biik

MLSE Foundation

Ontario Ministry of Children, Community and Social Services

Ontario Ministry of Health and Long-Term Care

Ontario Ministry of Indigenous Affairs

Ontario Ministry of Training, Colleges and Universities

PepsiCo Canada Foundation

Public Health Agency of Canada

RBC Foundation

Riverside Natural Foods

The Slaight Family Foundation

Suncor Energy Foundation

Sun Life Financial

TELUS Manitoba Community Board

TELUS Vancouver Community Board

Thomas Sill Foundation

TransCanada

The Winnipeg Foundation

PARTENAIRES DE MISE EN ŒUVRE

Aboriginal Sport & Wellness Council of Ontario

Andrea Warnick Consulting

Bereaved Families of Ontario

The Big Little Caravan of Joy

Callum Pinkney Photography

Canadian Lacrosse Association

Canucks Autism Network

The Chill Foundation

CTMS

Elementary Teachers' Federation of Ontario

Guardian Art

James McDonald Photography

John Chabot

Lifeguard Outreach Society

Nishnawbe Aski Nation

Office of the Provincial Advocate for Children and Youth

PR Associates

Project Journey

The Psychology Foundation of Canada

University of Ottawa, Faculty of Human Kinetics

Wasaya Airways

Devenir partenaire de PLAY

Êtes-vous membre d’une communauté des Premières nations, métisse ou inuite, ou d’une organisation autochtone urbaine? En devenant partenaire de PLAY…

Votre communauté ou organisation urbaine pourrait accéder à ce qui suit :

  • Soutien financier pour le salaire d’un intervenant jeunesse local pour la mise en œuvre du programme PLAY
  • Soutien financier pour les dépenses du programme
  • Formation et accompagnement par le personnel de Right To Play
  • Accès à un réseau d’intervenants jeunesse PLAY à travers le Canada

Vos enfants et jeunes pourraient accéder à ce qui suit :

  • Un mentor positif et encourageant
  • Des programmes de jeu et de sport réguliers qui favorisent l’acquisition de compétences de vie essentielles
  • Possibilités de leadership et de développement communautaire
  • Collations santé
  • Possibilité de participer à des cliniques de sport pour le développement et à des symposiums sur le leadership des jeunes

Comment pouvez-vous postuler pour devenir partenaire de PLAY?

Le programme PLAY n’accepte plus de demandes cette année. Vous pourrez postuler pour l’année de programme 2019-2020 au printemps 2019. Si vous voulez en savoir plus sur le processus de demande et sur l’établissement d’un partenariat avec Right To Play l’année prochaine, téléchargez le document (en anglais) Guide d’information concernant la demande PLAY​​. ​

Soumettre une lettre d’intérêt

Right To Play accepte les lettres d’intérêt provenant de toutes les communautés des Premières nations, métisses et inuites et des organisations autochtones urbaines résidant dans une province ou un territoire à l’extérieur de nos zones de programmation actives — Colombie-Britannique, Alberta, Manitoba et Ontario. En remplissant cette lettre d’intérêt, vous vous joignez à nous pour préconiser l’expansion du programme PLAY afin d’impliquer un plus grand nombre d’enfants et de jeunes autochtones. Veuillez remplir cette lettre d’intérêt pour nous indiquer les endroits où le programme PLAY pourrait répondre à un besoin, définir ce besoin dans votre communauté, ainsi que le soutien nécessaire.

La lettre d’intérêt n’est pas une déclaration de partenariat et ne garantit pas un partenariat avec Right To Play. Cependant, toute communauté ou organisation autochtone urbaine qui soumet une lettre d’intérêt sera considérée comme prioritaire si Right To Play met sur pied des programmes dans d’autres provinces et territoires.

ÉCHÉANCIER : OUVERT

Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez communiquer avec Maddie Lafleur, coordinatrice du programme PLAY, par téléphone 604 428-9249 ou courriel à mlafleur@righttoplay.com.